Ehpad Invest

INVESTIR (achat) en EHPAD

EHPAD INVEST vous propose tout son savoir faire lorsqu'on veut se préparer à investir en EHPAD. Investir en EHPAD, n'est pas forcément si facile quand on ne connait pas grand chose au marché. Du fait de son expérience et de sa position dominante sur le marché des EHPAD, EHPAD INVEST vous apporte le meilleur de l'investissement en EHPAD.

Nous allons voir à travers cette vidéo réalisée par la BNP (qui est un des actionnaires de certains gestionnaires) mais également avec ce petit explicatif comment prendre un bon départ dans un investissement en EHPAD :

Voici ce qu'il faut savoir si vous souhaitez investir en EHPAD (achat d'une chambre médicalisée)

1) Tout commence par une simulation : 

En effet, afin de déterminer si il est préférable d'investir en LMNP (LOUEUR MEUBLE NON PROFESSIONNEL) ou en CENSI BOUVARD (plutôt si vous souhaitez faire un crédit partiel ou total pour l'acquisition de votre chambre en EHPAD), nos conseillers vous proposeront une simulation gratuite et sans engagement.
Nous vous enverrons également une description détaillée de l'ensemble de nos conditions générales. Cela comprend le bail et la fiche technique afin de vous faire une idée claire et précise de votre futur investissement.

2) Après validation avec les conseillers d'EHPAD INVEST :

Nous ajusterons une simulation du bien qui vous intéresse le plus, ensuite nous signerons ensemble un contrat de réservation (pour le neuf) ou une promesse de vente (ancien). C'est un document important qui reprendra toutes les caractéristiques de votre investissement ainsi que le bail commercial.

3) Le délai de rétractation dans un investissement EHPAD :

Vous disposez d'un délai de rétractation de 10 jours et d'une condition suspensive d'obtention du prêt comme n'importe quel achat immobilier. De plus, vous n'avez à verser pas plus de 1500 Euros pour bloquer l'achat d'une chambre en EHPAD. C'est donc beaucoup plus de temps pour réfléchir que pour un placement financier où l'engagement est souvent irrévocable sous peine de perdre ses frais de départ.

4) Obtention du financement :

Après obtention du prêt ou déblocage des fonds chez le notaire de l'opération (avec ou sans l'assistance de votre notaire), vous devenez propriétaire de votre chambre médicalisée avec ses meubles (compris dans le prix) et signez le bail commercial chez le notaire qui engage le gestionnaire à vous verser les loyers tous les trimestres. Que votre chambre soit louée ou non, vous percevrez le même montant revalorisé chaque année.

5) Démarrage des premiers loyers :

Les loyers commencent à vous être versés tous les trimestres (Janvier, Juillet, Octobre et Décembre). Le premier loyer est prorata temporise vis à vis de la date de signature chez le notaire. Il faut simplement fournir au gestionnaire votre RIB et l'attestation d'achat du bien. Ensuite, les virements se feront généralement de matière automatique sur votre compte bancaire. Certains gestionnaires préfèrent vous verser les loyers par chèque, mais c'est assez rare.

6) Investir en EHPAD, dans le cadre du VEFA :

Dans le cadre du neuf, une date maximum de livraison vous est donnée dès la signature du contrat et le promoteur est engagé sous peine de pénalités de retard. Le promoteur n'a donc pas intérêt à vous livrer en retard. Vous pouvez bien entendu faire démarrer votre prêt en le différant. Cela permet de recevoir le versement des premiers loyers par le gestionnaire de l'EHPAD après la première mensualité du prêt.

7) En cas de revente de votre EHPAD :

Si vous décidez au bout d'un certain nombre de mois ou d'années à vendre votre EHPAD, n'hésitez pas. Nous sommes aussi une plateforme de revente (3 mois en moyenne pour vendre une chambre). Nos commissions sont "LOW COST", ce qui procure au vendeur de meilleurs conditions de revente. Et pour l'acheteur, un prix dans le marché non exagéré.

8) Conditions importantes qui sont inscrites dans le bail :

Le Bail signé chez le notaire comprend toutes les réparations (petites et grosses), remises en état et aux normes. C'est donc du "tout compris" et sans surprise. C'est un investissement sans soucis qui n'a rien à voir avec de l'immobilier classique. En effet dans ce dernier cas, vous devez vraiment passer beaucoup de temps à le gérer. Et imaginez quand un locataire ne verse plus les loyers, les soucis que cela génère.

9) Charges vous incombant en investissement en EHPAD:

Vous n'avez à votre charge que la taxe foncière (en moyenne 200 euros par chambre et par an). Eventuellement des frais de syndic minimes (100 à 200 euros par an suivant les résidences). Mais de plus en plus souvent, les gestionnaires vous offrent les frais de syndic car ils ont généralement le leur en interne. C'est donc beaucoup moins de frais qu'un investissement classique qui vous ponctionne jusqu'à 30 % de vos loyers annuels en différents frais comme des travaux par exemple.

10) Au niveau de la comptabilité de votre EHPAD :

Les frais de comptabilités si vous décidez de vous faire assister sont déductibles de vos impôts (c'est donc neutre). En effet, il faut travailler de préférence avec un centre de gestion agréé pour bénéficier de tous les avantages en matière de déclaration fiscale.
Nous connaissons différents cabinets comptables avec des prix très modérés qui vous apporteront véritablement une plus value dans vos déclarations fiscales. A la fois en matière d'impôt sur le revenu mais également par rapport à l'IFI (qui a remplacé l'ISF)

Si vous avez d'autres questions ou si vous souhaitez faire une simulation gratuite, n'hésitez pas à nous contacter. C'est très simple, clair et sans engagement.

L'équipe EHPAD INVEST


NOUS CONTACTER
Nous téléphoner
Être appelé
Télécharger
notre brochure